Grenouille Zen Shiatsu et Sophrologie à Paris

Comment rééquilibrer l’énergie « eau », liée aux reins et à la vessie

saison eau et shiatsuL’élément Eau est généralement associé à l’hiver ainsi qu’aux organes Reins et Vessie. Or l’énergie des reins s’affaiblit sous l’effet du froid de l’hiver, provoquant des désordres urinaires, des douleurs lombaires, et même des problèmes dentaires. Voici donc quelques pistes pour mieux comprendre cet élément et prévenir ses déséquilibres.

La théorie des 5 éléments

L’Eau est l’un des éléments de la théorie des 5 éléments (Eau, Bois, Feu, Terre, Métal). Ce concept millénaire permet d’expliquer le fonctionnement de l’Univers et les phénomènes naturels, tant au niveau macroscopique que microscopique.

Chacun des 5 éléments représente une étape d’un cycle de croissance/décroissance, ainsi qu’un dosage particulier de yin et de yang, Ainsi la Terre, l’Eau, le Feu, le Métal et le Bois ont leurs correspondances dans tous les domaines : physiologique, émotionnel, climatique, saisonnier, alimentaire, …

Les correspondances de l’Eau

L’élément Eau est associé à

  • Une saison : l’hiver. Selon le calendrier énergétique chinois la saison Eau démarre début novembre et finit début février. Durant cette période, il est recommandé de limiter les activités sociales et physiques, de rester chez soi, rentrer « en soi » afin de ménager ses forces pour le Printemps.
  • Une émotion : la peur ; et un tempérament : le courage/la détermination
  • Des organes : Reins et Vessie

Les déséquilibres liés aux reins et à la vessie

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’énergie vitale circule dans le corps via les méridiens d’acupuncture. Cette énergie va servir à la fois au fonctionnement physiologique de l’organe lié au méridien, mais aussi à son fonctionnement psychique. Lorsque cette énergie est bloquée, les déséquilibres physiques et/ou psychiques apparaissent.

Les reins ont un rôle extrêmement important dans notre organisme. Ils gèrent l’eau et les liquides dans le corps, purifient notre sang et commandent notre système de défense face au stress. Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’énergie de nos reins nourrit par extension les os, la moelle épinière, le cerveau, les dents et les cheveux, la vitalité sexuelle, ainsi que l’ouïe. Sur un plan psychique, l’énergie des reins entretient la volonté, le courage, la détermination. Les reins sont le siège de notre énergie vitale.

Pour Michel Odoul, auteur de « dis moi où tu as mal je te dirais pourquoi ? », les maux liés aux reins parlent de nos peurs, de la résistance au changement. Ils peuvent aussi exprimer notre difficulté à trouver de la stabilité dans notre vie, trouver le juste milieu entre la défense et la fuite.

La vessie reçoit, stocke et élimine les liquides organiques chargés en toxine qui lui ont été confiés par les reins. Les problèmes liés à la Vessie sont pour Michel Odoul, le signe de nos difficultés à évacuer nos croyances anciennes, vieilles habitudes, et schémas de pensée inadaptées qui empoisonnent notre vie.

Conseils pour soutenir l’énergie des reins

L’énergie des reins s’amoindrit sous l’effet du froid. Il est donc primordial en hiver d’entretenir sa chaleur interne en couvrant les reins, les pieds (extrémité des méridiens Rein et Vessie) ainsi que le sommet du crâne.

Outre la conservation de la chaleur interne par des vêtements chauds et couvrants, certaines habitudes alimentaires peuvent aussi renforcer l’énergie des reins. Les aliments de saveur salée (fruits de mer et poissons, mais aussi, porc, canard, choucroute, orge…) sont ainsi conseillés, s’ils sont absorbés en quantité modérée. De même que les pommes, les fruits secs, le riz, les haricots, légumineuses, légumes d’hiver, carottes, pommes de terre, navets, oignons. A l’inverse, la saveur sucrée en excès peut entraîner des douleurs osseuses, de la fatigue, ainsi qu’une chute des cheveux.

Dans cette même logique de chaleur interne, il est préférable de privilégier durant cette saison les boissons chaudes et les aliments cuits.

Enfin, vous pouvez aussi soutenir l’énergie des reins en renforçant votre « hara » (centre de gravité situé au niveau de l’abdomen) par une respiration abdominale, des disciplines énergétiques telles que le Qi Qong ou le Tai Chi, ou bien encore l’auto-massage et le Shiatsu. Pour prendre rendez vous pour une séance de Shiatsu à Paris, envoyez moi un mail à fanny@grenouillezen.com.

Bibliographie :

–         Isabelle Laading « les 5 saisons de l’énergie »

–         Philippe Sionneau- Richard Zagorski, « la diététique du Tao »

–         Michel Odoul « dis moi où tu as mal je te dirais pourquoi ? »

 

%d blogueurs aiment cette page :