Grenouille Zen Shiatsu et Sophrologie à Paris

Comment rééquilibrer l’énergie « Bois », liée au Foie et à la Vésicule Biliaire

boisL’élément Bois est généralement associé au Printemps ainsi qu’aux organes Foie et Vésicule Biliaire. Caractérisée par la souplesse, le besoin de mouvements et de changements, l’énergie du Bois s’affaiblit sous l’effet d’une absence d’étirements physiques, de fortes émotions (y compris le stress) ou de surcharge de l’organisme (repas trop copieux et/ou trop arrosés, surconsommation de médicaments …). Parmi les désordres provoqués : manque de vitalité, douleurs aiguës, tendinites, maux oculaires, allergies, problèmes hépatiques, …. Voici donc quelques pistes pour mieux comprendre cet élément et prévenir ses déséquilibres.

La théorie des 5 éléments

Le Bois est l’un des éléments de la théorie des 5 éléments (Eau, Bois, Feu, Terre, Métal). Chacun des 5 éléments représente une étape d’un cycle de croissance/décroissance, ainsi qu’un dosage particulier de yin et de yang. Ainsi la Terre, l’Eau, le Feu, le Métal et le Bois ont leurs correspondances dans tous les domaines : physiologique, émotionnel, climatique, saisonnier, alimentaire, …

Selon ce concept qui permet d’expliquer le fonctionnement de l’Univers et les phénomènes naturels, tant au niveau macroscopique que microscopique, l’énergie du Bois est équilibrée par celle du Métal, c’est-à-dire par une bonne respiration.

Les correspondances du Bois

L’élément Bois est associé à

  • Une saison : le Printemps. Selon le calendrier énergétique chinois la saison Printemps démarre fin février et finit début mai. Durant cette période, il est recommandé de privilégier les étirements musculaires pour permettre à l’énergie du Bois de circuler librement.
  • Une émotion : la colère; et un tempérament : pouvoir de planifier, de décider, de donner une orientation à notre vie
  • Des organes : Foie et Vésicule Biliaire

Les déséquilibres liés au Foie et à la Vésicule Biliaire

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’énergie vitale circule dans le corps via les méridiens d’acupuncture. Cette énergie va servir à la fois au fonctionnement physiologique de l’organe lié au méridien, mais aussi à son fonctionnement psychique. Lorsque cette énergie est bloquée, les déséquilibres physiques et/ou psychiques apparaissent.

Le Foie détoxine le sang, le stocke et le distribue au reste du corps, assurant par cet effet l’élasticité et la vigueur des muscles et des tendons, ainsi que notre résistance aux maladies. Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, l’énergie du Foie nourrit par extension les tendons, les yeux, la vue. Sur un plan psychique, l’énergie du Foie entretient la prise d’initiative et de décision.

Pour Michel Odoul, auteur de « dis moi où tu as mal je te dirais pourquoi ? », les maux liés au Foie parlent de nos difficultés « à digérer » les événements de notre vie, en interaction avec le monde extérieur. Ils peuvent aussi exprimer la complexité à accepter nos sentiments ou ceux que les autres nous renvoient.

La Vésicule Biliaire assiste le Foie. Elle stocke la bile et la distribue afin de faciliter la digestion. Les problèmes liés à la Vésicule Biliaire sont pour Michel Odoul, le signe de notre embarras à gérer et clarifier nos sentiments. Ils peuvent aussi signifier que notre sens du vrai et du faux est excessif ou peu clair et que nous avons tendance à manipuler les autres.

Quelques conseils pour soutenir l’énergie du Foie et de la Vésicule Biliaire

L’énergie du Foie s’amoindrit sans étirements musculaires, c’est pourquoi il est recommandé de pratiquer la marche consciente pour l’entretenir. Non seulement, cette activité permet de s’étirer musculairement mais aussi d’apaiser les tensions psychiques. La conscience des points d’appui au sol, des pieds, des genoux, des muscles fessiers, du dos, puis de la tête, permet d’effectuer les étirements avec un maximum d’efficacité et mettre le mental au repos par la concentration sur le mouvement.

Certaines habitudes alimentaires peuvent aussi renforcer l’énergie du Foie. Les aliments de saveur acide (poulet, artichauts, pamplemousse, tomate, cresson…) sont ainsi conseillés, s’ils sont absorbés en quantité modérée et si l’énergie du Foie est trop forte (diarrhée, transpiration excessive,…). Néanmoins en cas de douleurs chroniques ou musculaires, de nervosité ou d’irritabilité cette saveur doit être réduite.

Enfin, vous pouvez aussi soutenir l’énergie du Foie et de la Vésicule Biliaire en pratiquant des disciplines énergétiques telles que le Qi Qong ou le Tai Chi, ou bien encore l’auto-massage et le Shiatsu.

Pour prendre rendez vous pour une séance de Shiatsu à Paris, envoyez moi un mail à fanny@grenouillezen.com

Bibliographie :

  • Isabelle Laading « les 5 saisons de l’énergie »
  • Michel Odoul « dis moi où tu as mal je te dirais pourquoi ? »

 

%d blogueurs aiment cette page :