Grenouille Zen Shiatsu et Sophrologie à Paris

Yoga du Rire en entreprise

D’après une étude Monster réalisée en 2011*, plus de 2/3 des salariés français considèrent le rire comme le rempart le plus efficace contre le stress au travail. En parallèle, l’étude « Santé travail : enjeux et actions » publiée en début d’année par l’Assurance Maladie, souligne une progression des troubles pyschosociaux liés au travail depuis 5 ans, pour un coût estimé à 230 millions d’euros en 2016.

Et si le rire permettait de lutter efficacement contre le burn-out et l’absentéisme au travail, tout en contribuant au bien-être des salariés et à la productivité de l’entreprise ?

Reconnu comme une source de bienfaits pour notre santé par la communauté scientifique depuis plus de 20 ans, le rire est tout d’abord l’outil le plus puissant et le plus immédiat pour lutter contre contre le stress. En effet, en suscitant la libération d’endorphines ou « hormones du bonheur », il diminue la sécrétion de cortisol (hormone du stress), soulage les tensions et atténue les douleurs physiques. Mais il améliore aussi de manière significative, nos fonctions respiratoires et digestives. Enfin, un bon fou rire correspond à 10 minutes de relaxation profonde !

En plus des effets physiologiques, extrêmement positifs, le rire impacte profondément notre état d’esprit. Il permet de prendre du recul sur des situations difficiles, désamorcer des conflits, et faciliter la communication entre collaborateurs. En 2007, des chercheurs américains en psychologie ont fait faire à 33 employés 15 minutes par jour de yoga du rire pendant deux semaines. Au final, ils ont observé que ces employés étaient plus d’optimisme, plus efficaces et qu’il s’adaptaient mieux aux situations. Et pour conclure, des études menées à Harvard montrent qu’une attitude positive apporte plus de 31% de productivité, 37% de performance supplémentaire dans les ventes et les décideurs sont 19% plus rapides et plus précis.

 

bienfaits du yoga du rire en entreprise

Source : Observatoire du Yoga du Rire

Comment se déroule une séance de yoga du rire ?

Pour être bénéfique le rire doit rassembler, être pratiqué dans le respect de l’autre, avec bienveillance. C’est pourquoi le Yoga du Rire, s’inscrit parfaitement en entreprise, quelle que soit la mission : faciliter la communication entre les équipes, prévenir le changement, relâcher la pression après un projet ou un séminaire, ou de manière plus régulière pour instaurer un climat positif et porteur dans l’entreprise.

En combinant des exercices de rire « sans raison  » (donc bienveillants) à des exercices de respiration et de relaxation, le Yoga du Rire apporte un bien être et une détente profonde, renforce l’optimisme et la prise de recul et rend la prise de décision plus rapide et efficace.

La séance démarre par un échauffement corporel afin de libérer les tensions superficielles et relâcher les contractions dans les mâchoires et le haut du corps. Puis viennent les fameux exercices de « rire sans raison ». Parce que tout le monde ne partage pas le même humour et parce que pour bénéficier des effets positifs immédiats du rire sur notre santé, il est nécessaire de rire 15mn en continu, les participants sont invités à « simuler » leur rire. Cette pratique qui semble un peu étrange de prime abord repose sur 2 principes :

  • le corps ne fait pas la différence entre un rire provoqué volontairement et un rire naturel, et va donc secréter des endorphines par réflexe,
  • le rire est contagieux.

Les exercices de rire mettent le corps en mouvement, favorisent l’interaction, et améliorent notre état d’esprit.

La méditation du rire fait succède ensuite aux exercices de rire. Au début il ne se passe rien, puis tout d’un coup, un rire surgit et tout s’accélère jusqu’à l’immense fou rire collectif final. La relaxation guidée vient clôturer la séance afin de permettre à tous et à toutes d’intégrer les bienfaits du rire dans le corps.

 

Comment un rire « forcé » peut-il se transformer en fou rire ?

Souvent sceptiques en début de séance, les participants sont surpris au final de rire spontanément. Pourquoi ? Le stretching doux en début de séance amène un état de disponibilité, qui s’accroît avec les exercices de rire sans raison. Ces exercices s‘enchaînent à un rythme soutenu et mettent en mouvement le corps avec des mouvements simples afin de favoriser le lâcher prise. Le fait de forcer le rire au départ génère des endorphines et comme le rire est contagieux, les rires s’entretiennent et se succèdent au fur et à mesure des exercices variés. Au final, lorsque les participants s’allongent sur le sol les yeux fermés, le corps et le mental se relâchent immédiatement et c’est le fou rire qui démarre.

Outre le respect des différentes étapes de la séance, celui du cadre est essentiel. Afin de libérer le rire et de porter un nouveau regard sur soi, plus positif et dynamique, il est demandé de : ne pas parler (afin de rester dans le corps et ne pas court circuiter le rire avec des pensées, paroles), se regarder dans les yeux avec bienveillance (afin de favoriser la contagion du rire), et s’écouter.

Intrigué par le Yoga du Rire ? Voici un court extrait d’une interview réalisée par Alice Milot et des témoignages de rieurs diffusés dans l’émission radio « 7 milliards de voisins : comment cultiver l’optimisme ? » sur RFI : 

Pour retrouver le reportage dans son intégralité, cliquez sur ce lien.

 

Pour en savoir plus sur mes séances en entreprise, n’hésitez pas à me contacter par mail à fanny@grenouillezen.com ou par téléphone au 06 22 92 93 66. Je crée régulièrement des séances sur mesure en fonction de vos thématiques.

 

*étude menée sur 2099 salariés d’Europe du Sud (France, Italie et Espagne) dont 1029 Français.